23/03/2016

J'ai tenu à m'exprimer suite au vote solennelle de la révision constitutionnelle par le Sénat:

Je veux tout d’abord exprimer la solidarité du Sénat aux autorités et au peuple belges victimes de cet horrible attentat.
Les djihadistes ont encore frappé. Toujours les mêmes méthodes, toujours le même déchainement de violence qui nous inspirent colère et dégout.
Ils ont frappé au cœur de l’Europe, tout un symbole.
Plus que jamais nos démocraties doivent être fortes et ne pas plier.
Ces évènements nous obligent à encore plus de fermeté, de solidarité, d’unité, de cohésion nationale et européenne.
Les Français attendent du gouvernement et du Président de la République des réponses fortes et concrètes pour lutter efficacement contre le terrorisme d’où qu’il vienne.
Le Sénat a toujours été fidèle à ses convictions et à sa tradition : sécurité et protection des libertés. Il a eu des positions en cohérence avec les déclarations du Président de la République au Congrès de Versailles.

Le vote solennel d’aujourd’hui traduit la ligne politique que nous nous sommes fixée depuis le mois de décembre dernier.
Le fonctionnement normal de nos institutions et du bicamérisme nous amène maintenant à demander une navette avec l’Assemblée nationale sur le texte du Sénat, amendé par nos débats, et portant sur les deux articles de projet de réforme de la Constitution.
Le Sénat n’a jamais été dans une attitude de blocage mais au contraire dans une attitude de construction et d’amélioration du texte dans le strict respect des engagements du Président de la République : la déchéance de nationalité dans le refus de l’apatridie.
Les fractures internes au Groupe Socialiste de l’Assemblée nationale semblent empêcher la recherche d’une convergence pour trouver une issue à ce projet de révision constitutionnelle et notamment sur l’article 2.

Les tragiques évènements d’aujourd’hui doivent nous ramener une fois de plus à l’essentiel, la sécurité de tous.
Si ce texte a valeur de symbole, il ne répond pas à cette priorité.
En votant la PPL Bas-Mercier sur la lutte contre le terrorisme, le Sénat a montré la voie et démontré son engagement indéfectible à lutter efficacement contre le terrorisme. Il le montrera dans le projet de loi qui sera examiné à partir du 29 mars.
Je demande à rencontrer le Président de la République.
Je lui demanderai de prendre la seule solution que le pays attend : lutter contre le terrorisme et retrouver la cohésion de la Nation.
Il lui appartiendra de prendre ses responsabilités sur ce texte, notamment sur l’article 2 qui fracture majorité et opposition à un moment où la Nation doit être rassemblée, unie et forte.
Il appartient au Président de la République de rassembler sans plus diviser.

2014
>> Tous les éditos
25/05/2016
Gérard Larcher était l'invité d'Yves Thréaed dans Le Talk - Le Figaro.   ......
13/05/2016
Gérard Larcher : « Dans la majorité, c'est Kramer contre Kramer » Propos recueillis par Olivier Beaumont @olivierbeaumont | 13 Mai 2016, 00h00 | MAJ : 13 Mai 2016, 09h18 réagir ...
27/04/2016
Invité à répondre aux questions de Michel Grossiord, Michaël Szames et Gauillaume Daudin, Gérard Larcher s'est exprimé sur les sujets qui font l'actualité à l'occasion de la reprise des travaux parlementaires.   Preuves par 3 (26/04/2016)...
20/04/2016
A l'occasion du bicentenaire de la Caisse des Dépots, Gérard Larcher a souhaité saluer le rôle de l'investisseur institutionnel au service de l'interet général   Qu’est-ce que représente la Caisse des Dépôts pour vous dans son originalité ?  Gérard Larcher : La Caisse des Dépôts, qui célèbre cette...
15/04/2016
Vendredi 15 avril 2016, Gérard Larcher était l'invité politique de la matinale d'Europe 1. Au micro de Jean-Pierre Elkabbach, il; a réagit à l'interview de François Hollande la veille sur France 2.   François Hollande, loi Travail, islamisation...
2014
>> Toutes les actualités
A LA UNE

Gérard Larcher a rencontré le Président de la République d’Iran, Hassan Rohani

Gérard Larcher, Président du Sénat, accompagné d’une délégation...

Réforme de la DGF : Le Gouvernement prend enfin conscience de l’impréparation de la réforme

Le Premier Ministre vient d’annoncer, ce matin, devant les députés socialistes,...

Gérard Larcher : «La nouvelle loi Travail est une capitulation face aux conservatismes !»

  Au moment de l’arrivée de la révision constitutionnelle au Sénat,...
2014
# TWITTER
2014
2014
# FACEBOOK
2014
2014
# A LIRE
2014
La nation française, un héritage en partage : rapport de Gérard Larcher Président du Sénat au Président de la République
>> lire sur calaméo
>> Télécharger
2014
Retrouvez mon projet pour le Sénat "Le Sénat peut Relever la République" envoyé aux Sénatrices, aux Sénateurs et à l'ensemble des candidats aux sénatoriales pendant l'été....
>> Télécharger
2014
# Albums
2014
2014
>> Les photos
2014
# CONTACT
2014
SENAT
15 rue de Vaugirard
75006 Paris
Tél : 01 42 34 36 78
g.larcher@senat.fr
2014
PERMANENCE
7 bis rue Ferdinand Dreyfus
78120 Rambouillet
Tél : 01 34 83 15 92
larcher.permanence@gmail.com

Jours d'ouverture :
Les lundis de 8h45 à 12h et de 13h30 à 17h30
Les jeudis de 14h30 à 17h30
Les vendredis de 8h45 à 11h15 et de 13h30 à 17h30
Les samedis de 9h00 à 12h

Sa collaboratrice parlementaire, Catherine Pignol, est à votre disposition :
Les lundis et vendredis de : 8h45 à 11h15 et de 13h30 à 16h15
Un samedi sur deux de 9h00 à 12h00
2014
>> Contact
2014
2014
2014
2014
© 2016 Gérard Larcher      Mentions légales  |  Liens
CFSN.fr